top of page

Sauter dans l'inconnu : découverte de l'autoédition

Dernière mise à jour : 29 août 2021


Voilà la dernière page de mon roman arrivée !

Quelle aventure nous avons vécu lui et moi ! Les chapitres se sont profilés, affinés et les personnages sont sortis de ma plume et ils ont posés le mot fin ! Enfin, je lui lâche la main, heu la plume !


Mais voilà que la question suivante se pose et s'impose : que vais-je en faire ? je n'ai jamais été édité, je suis inconnue du public et l'édition est un univers extraterrestre. Alors que faire de cette histoire ? Restera-t-elle dans mon tiroir ?


Ambition ou démesure ? telle est la question

L'année dernière, 31 janvier 2020, je pars à Paris, déposer mon manuscrit auprès de deux grandes maisons d'édition : Gallimard et Albin Michel, rien que ça...

Bah oui, je me voyais déjà en haut de l'affiche, en deux fois plus grand....vous connaissez la chanson. Quelques mois plus tard, les réponses sont négatives. On me conseille tout de même de participer au concours des 20 ans de Folio SF. Et la COVID pointe son nez. Bon, pour être honnête, j'ai visé la lune sans avoir préparé un bon plan de vol. J'ai raté mon atterrissage, et ma fusée a fait "plouf" dans la mare aux canards !


Alors j'ai repris mon tissage et retravaillé mon ouvrage en long, en large et en travers ! Et les longues nuits de création ont fait place aux nuits de relecture - merci antidote, ça ne fait pas tout mais c'est une aide tout de même pour la correction... et merci à Magali, ma moskitos, pour sa relecture !

Parce que oui, quand on est rêveur, on se doit de continuer de rêver mais en ajustant le plan de vol (30 pages ont disparu de la version originale), en gardant les pieds sur terre (je ne suis pas Paul Auster...) et les yeux rivés sur les étoiles, tout de même un peu !

I believe I can fly, I believe I can touch the sky...


Ecrire est un travail de solitaire

Oui, parce qu'il faut bien reconnaître qu'écrire est un travail de solitaire où nous sommes à la fois juge, avocat, critique littéraire, enfant piétinant d'impatience, adulte interrogatif mais toujours seul face à son histoire ! Comment savoir si ce que l'on écrit vaut quelque chose si on ne sort pas le périmètre de sa maison ? Je vous le demande !



La planète Auto-édition, un univers vers l'au-delà... et l'infini

Alors, cette année, après avoir lu des blogs, visionné des vidéos, checké des avis, contre-avis, demandé des devis à des sites d'autoédition (Librinova, Youstory, Publishroom), je me suis lancée sur KDP Amazon, j'ai crée mon ebook et la version brochée de mon roman de A à Z.


Parce que :

  1. je n'avais pas envie de sortir de l'argent (pas de budget)

  2. j'avais envie d'apprendre par moi-même (bon j'ai galéré et tout n'est pas parfait ! je vous raconterai mes 2-3 galères dans un prochain post)

  3. des outils GRATUITS existent en ligne pour faire votre couverture de livre (j'ai utilisé CANVA pour la couverture de mon roman ebook + broché) et CALIBRE pour la version epub.

  4. Payer pour des démarches administratives qui sont en ligne ne me réjouissait pas du tout - l'ISBN obtenu auprès de l'AFNIL ou la déclaration de votre ouvrage auprès de la BNF se font très facilement en ligne !

  5. Je me suis inscrite tardivement au concours #lesplumesfrancophones et pour respecter les délais de dépôt de l'ouvrage, je préférai garder la main sur toute la création de mon ouvrage...

Bref, j'ai vécu des semaines intenses et certaines nuits blanches mais au moins, j'ai sauté le pas, j'ai plongé dans l'inconnu de l'autoédition et je suis plutôt fière de ce cheminement ! Je n'ai pas encore atterri, loin de là ! Je dois encore battre des ailes pour espérer, un jour peut-être, atterrir en douceur dans le monde des écrivains...

Le voyage ne fait que commencer

Et oui, l'aventure n'est pas qu'au bout de la plume ! Elle est aussi dans les chemins de l'édition ET de la promotion !


Et vous, êtes-vous prêt à vous lancer dans l'aventure et publier votre premier roman, récit, nouvelle, BD ?





23 vues0 commentaire

Kommentare


Post: Blog2_Post
Post: Instagram
bottom of page